photographies  /  arbres

De mes voyages immobiles,
suspendus entre terre et ciel,
du noir de mes entrailles,
je puiserai
aux conquêtes des lumières,
l’ocre, le rouge, le vermeil,
pour fleurir les montagnes.

(Vosges - arbres aux quatre vents - extrait)